Irregularites et reserves



 Comment réduire son taux de réserves bancaires

 

L’effort constant des exportateurs à former leurs opérationnels, en faisant appel à des organismes de formation, consultants, et même leur banquier, ne suffit apparemment pas, à en croire les statistiques de la CCI.

En effet, 2/3 des crédits documentaires export présenteraient des irrégularités au moment de leurs utilisations. Ces dysfonctionnements dans la « Financial Supply Chain » entraînent systématiquement des retards de paiement, engendrant à leur tour un impact négatif sur le Cash Flow de l’entreprise.

Pour bon nombre d’entreprises sensibilisées à cette problématique, la décision d’acquérir un outil dédié aux crédits documentaires est souvent motivée par la recherche d’une :

  • Meilleure maîtrise des opérations Export par Crédit Documentaire (Risque export),
  • Réduction des Frais Financiers (Frais bancaires, Trésorerie).
  • Meilleure visibilité sur les flux Crédits Documentaires (Analyse et Suivi)
  • Réduction du taux de réserves bancaires (Irrégularités, erreurs)
  • Réduction des Délais d’Encaissement (Cash-flow, DSO)

 

C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons d’utiliser un progiciel dédié : cliquez ici pour en savoir plus …

 

 


« »